Actualité‎ > ‎

Punaises de lit: un cauchemar pour des bénéficiaires de l’aide sociale.

publié le 23 avr. 2012 à 16:41 par Marc Tardif   [ mis à jour : 23 avr. 2012 à 16:41 ]
Punaises de lit: un cauchemar pour des bénéficiaires de l’aide sociale.

Parmis les messages reçu dernierement, un appel à l’aide lancé via le registre de punaises de lit mis en ligne par notre site a particulièrement attiré notre attention.

C’est le cas classique mais peu connu de gens économiquement précaires et incapables de rencontrer les frais d’une extermination de punaises de lit.  Prenez par exemple une personne sur l’aide sociale, qui avec son chèque déjà largement amputé par le paiement de son logement, arrive avec difficulté à faire ses amplettes. Ou encore, prenez une famille monoparentale avec 3 enfants, bénéficiaire de l’aide sociale (ou non), et qui doit faire appel à des banques alimentaires pour être en capacité de nourrir ses enfants.  Ce genre de situation est fréquent et la moindre infestation de punaises de lit peut s’avérer dramatique pour leur situation financière.

Maintenant, imaginez que le propriétaire de l’immeuble est peu aux faits et refuse de faire désinsectiser les lieux!  Il vous accuse d’avoir apporté ces punaises de lit vous même dans son immeuble, ou en encore, il affirme tout simplement qu’il revient à vous de faire le ménage dans votre logement.

Pendant ce temps, à chaque nuit, les enfants et leur mère se font piquer par des punaises de lit.  Traumatisés, ils finissent par déménager et multiplient ainsi le problème en deux...  Puisque sans le savoir, cette fois ci, ce sont eux qui auront trainé leur cauchemar dans leurs valises.

Le dernier cri de désespoir de ce genre nous prevenait de Montréal.  Cette métropole pourrait peut-être prendre exemple sur Paris.  Sans attendre d’action nationale ou régionale, la ville de Paris offre un Service Municipal d’Actions de Salubrité et d’Hygiène qui traite entre autre les problèmes de punaises de lit dans Paris à un prix quasi symbolique. 

Comments